*Forum RPG Les Enfants De La Terre*

http://soliana2.oldiblog.com/sites/images/photos/106/realphoto_1063450.gif\

Lenneä, une visiteuse venu de loin.

Proposez ici vos fiches

Modérateurs: Leia, Bébé, Latie-Atlantide

Lenneä, une visiteuse venu de loin.

Messagepar Lenneä » 16 Mars 2010 17:24

* Nom : Lenneä

* Nom entier : Lenneä des Shurdanoï, fille de Isthya et du Shurdani du camps du Séquoia
* Âge : 22
* Sexe : Féminin
* Lieu de naissance :Peuple des Shurdanoï, situation à l'ouest de la Volga au nord du territoire des Tête plate et de la mer d'Azov, au sud-est de territoire des Mamutoï
* Peuple voulu : Les Voyageurs d’un Peuple lointain.
* Totem : // Surement le Chat Sauvage, si elle était dans le Clan.

* Histoire :


Le premier souvenir qui lui revient en mémoire quand on lui demande de parler de son enfance, c'est une journée ensoleillée d'été. Elle regarder un groupe de chasseur rentré avec un cerf. La journée avait été bonne. Son père, le Shurdani du camps était à coté d'elle, il la surveillé tout en rangeant ses herbes médicinal. Elle se retourna vers lui. Et lui demanda, elle ne sait plus comment, pourquoi on doit manger. Le père s'arrête, il réfléchit quelque instant, et lui répond car l'on est pas des esprits et qu'il faut bien, apportait de la chaire à notre corps. Il s'ensuivit une longue chaîne de pourquoi et de réponse. Elle s'en souvient encore, car elle avait duré plusieurs jours. Il as fallu que sa mère l'arrête, en la menaçant de lui refusé les câlins. Elle ne devait pas avoir plus de 6 ans.

Deuxième fait marquant de son enfance, à 7 ans plus ou moins. Alors quelle joué avec des garçons de son age. La terre trembla, secouant la grotte ou le camp avait trouvé refuge depuis plusieurs générations. Lenneä ne bougea pas, elle se baissa pour toucher le sol, plus surprit qu'a apeuré. Les autres enfants, c'était dispersé pour rejoindre leurs parents. Pas Lenneä, elle touchait le sol, intrigué voulant savoir pourquoi, il avait bougé. Ce fut sa mère, qui arriva et l'emmena à une distance plus éloigner de l'entrée de la caverne. Où tous les habitants du camp c'était réfugié. Lenneä regarda son père qui parler avec la mère et le père du camps. (un couple qui commande égale à égale le camps.) Lenneä se précipita vers lui, interrompant leur discutions. Et demanda :


"Papa, pourquoi le sol a tremblé ?"

Le père, qui n'avait pas encore d'idée dessus, et qui chercher une réponse déjà à la question de celui qui commande; Devait-il changé de grotte, où bien, attendre un peu, et allez voir si le camps pouvais de nouveau s'y installé. Shurdani savait que leurs aïeux avaient déjà subit deux tremblements de Terre, depuis leur installation dans cette grotte. Il ne répondit pas à sa fille, cherchant une réponse dans ses souvenirs et dans les légendes des Shurdanoï.

Lenneä qui était impatiente, et avait peut-être déjà oublier sa question, repartit dans l'autre sens, sa mère, qui la surveillé, se dirigea vers elle. Mais la petite, avait réussit a rentrée dans la caverne, avant sa mère.
Lenneä allait s'enfoncer dans l'obscurité, les foyers étaient éteints. Quand une nouvelle secousse moins forte que la dernière agita la roche. Personne ne l’avait sentie, sauf Lenneä et sa mère qui était rentrée dans la caverne, les pieds en contacte avec la roche. Une stalactite fragilisée par la première secousse s'écrasa sur l'enfant. Qui ne put que rouler à terre pour éviter de finir sa vie. La mère hurla, se précipita sur le corps de son enfant inanimé. Un bras était tordu, et son corps était recouvert d’une multitude de coupure provoquée par des éclats de roches qui avaient volé dans tout les sens pendant la chute du rock. Isthya, inquiétée pour la vie de sa seule fille. Elle avait bien trois autres garçons, mais ce n'était pas la même chose, qu'une fille. Le père arriva, il vit l'état de sa fille, le guérisseur prit le relais du père. Il soigna sa fille, et refusa de partir de la caverne, tant que l'état de son unique fille ne s'était pas stabilisé...

Lenneä ouvrit les yeux, voyant son bras droit dans une attelle, une douleur sourde qui engourdissait son corps, et son père qui lui força à boire un breuvage amère. Elle comprit qu'elle était blessée. Elle prit peur, mais son père la rassura, il était encore le guérisseur...
Le père et la mère du camps, comprit que le temps que soit ils partaient, mais sans leur Shurdani, soit ils restaient dans la caverne. Ils prit la décision de resté, quand ils comprit que ils ne craignaient plus rien avant que la terre se remette à tremblait. Le chaman, les rassura plus tard en leur racontant que leur arrière parent avait déjà sentie la terre tremblait mais avait décidé de rester, car l'hiver était à leur porte....
Lenneä apprit pendant les mois qui suivent avec son père, d'utilisé la main gauche, comme la main droite le temps que son bras droit soit guérie.

Cet accident l'avait rapproché de son père, qui avait déjà pensé à en faire un acolyte, il avait longuement discuté avec quelques Shurdani, pendant la réunion d'été. De cela et de la disparition d'un nouveau camp qui avait établit un camp d'été prés de la petite mer au sud. Pour Shurdani, c'était trop long du territoire habituel des Shurdanoï. Il avait prié Danoï, la grande déesse mère, en espérant qu’il les reverrait. Mais il savait aussi, que ce camp était beaucoup trop proche du territoire des Têtes plates, et avec le tremblement de Terre, l’espoir était mince…
Il pensa à ces étranges êtres, sont peuple savait qu'ils parler, qu'ils portaient des habits, une légende raconté aussi comment leurs ancêtres, avait passé un accord avec eux, et laissait le territoire au sud, prés des montagnes aux membres de cette race et eux prenait le territoire Nord. Les Shurdania leur donnait un nom connu d'eux seul, et de ceux et celle qui commande. Un mots qui provenais du langage de ces êtres, il ne savait pas se qu'il voulait dire, mais dans la langue du Clan, il voulait dire Ours des Cavernes...
Lenneä l'apprendra, elle aussi les quelques mots de ce peuple avant de devenir un membre des Shurdania. Mais cette réunion d'été fut la première dont elle en garda le souvenir, assez confus. Elle y apprit à ne pas se laissait marché dessus, malgré sont attelle. Un petit garçon, garda un souvenir aussi de cette réunion d'été, des plus brutal, qui ne faut pas se moqué de plus faible que soit avant d’être sur de cette faiblesse. Mais, l'incident ne s'ébruta pas, quel petit garçon avouera qu'une fille, la battue avec par dessus le marchée, un bars en moins ?

Les années passèrent, son corps se musclât, la nage, l'apprentissage de la chasse, le "sport" avec les autres enfants de son âge… Sa mère remarqua rapidement qu'elle ne semblait pas passé beaucoup de temps avec les autres filles, de son âge ou s'intéressé au activité de ses aînées. Et quelle passé trop de temps à chahuté avec les garçons. Elle voulut le dire à son mari, mais hésita, la honte l'en empêcha de parler. Elle se rappela, les histoires sur ceux et celle qui avait volé l'essence masculine ou féminine et qui n'était plus vraiment d'un sexe particulier. Elle pense qu'elle y avait échappée, elle n’avait pas respecté exactement l’isolation que imposée à une jeune femme, avant ces premiers mais finalement, elle n'avait rien eu, car cela avait retombée sur sa fille. Elle était terrifiée par cette idée…

Lenneä, elle vivait comme tous les enfants de son âge, insouciante des craintes de sa mère. La seul exception, était qu'elle suivait les cours chamanique de son père. Elle sut bientôt compter à l'âge de 8 ans. Elle connu la plus part des les légendes de son peuple à 12 ans. Apprit en cours de route le maniement du boomerang, une arme inventé chez arme Mamutoï; le bâton qui revient.
Lenneä aimait de plus en plus découvrir des choses par elle-même. Son père était content de sa fille, malgré qu'elle ne soit pas aussi bonne, que lui dans l’art de guérir…
Il avait unie son fils aîné à une femme d'un autre camp, et l'un de ses cadets était partit faire le Voyage à l'est, avec deux autres compagnons. Il voyait déjà son foyer se vidé….
Il ne lui rester plus que sa fille, et son petit dernier. Il pensait aussi, au futur de sa fille, il lui fallait un autre maître que lui pour qu’elle puisse rejoindre ceux-qui-servent-la-Mère.

Pour ses premières règles à l'age de 14 ans, elle était pour une fois, calme pendant la réunion d'été, enfin enfermée avec quatre autres jeunes femmes. Elle n'avait plus l'occasion de taper sur un garçon. Elle finissait toujours par passé devant le conseil de père, assez gêné qu’une fois de plus la fille de Shurdani, avait participé à une bagarre. Le seul point positif, avec elle les rixes ne dégénéraient jamais… Mais depuis quelque temps, ses compagnons masculins, ne se chamaillait plus aussi souvent, ceux-ci étaient plutôt enclin à découvrir comme les jeunes filles de leur age les mystères de l'âge adulte. Elle même était un peu arrogante avec les autres filles, car elle en savait, un peu plus sur le don de la mère qu'elles. Mais quand une Shurdani, arriva avec deux acolytes et leur expliqua le déroulement de la cérémonie, et répondit à leur question. Lenneä à son grand étonnement, posa autant de question que les autres.

L'homme qui fit d'elle une femme, ne fut pas le premier que les Shurdani avaient choisi, deux candidats avaient refusée. Ils étaient trop nerveux, avaient aussi un peu peur du père de Lenneä, qui était l'aîné (dans le sens Zelandonii, premier) des Shurdani depuis deux ans. Mais une autres raison les poussaient à refusée, ils n'osaient pas le dire, mais le comportement très agressif de Lenneä, sa musculature, et son comportement, avaient fait naître plusieurs rumeurs sur le vol d'une essence masculine, qui avait souvent lieu pendant le tremblement de terre, impliquant quelque fois une tête plate, et un esprit mauvais. La Shurdania assez troublé de ses deux refus, se rabattis sur un voyageur un grand Mamutoï. C’était le père de Lenneä qui avait trouvé cette idée :


« Il semble que j’intimide tout les Shurdanoï. Nous n’acculions pas en se moment, un grand colosse blond venant des Mamutoï ? J’ai discuté avec lui, sa franchise me plait, pourquoi ne le choisit tu pas Shurdani du camps des Lis ? »

Lenneä ne se rappela pas son nom, pourtant elle savait qu'il venait du camp du mammouth. Il lui avait longtemps parlé que c'était un sujet assez contre versé chez lui, car le mammouth était aussi l'animal qui représenté le foyer des Mamuti, ceux qui servent la Mère dans son peuple. Le mammouth était aussi, le coeur de son peuple, ils en dépendaient pour vivre. Elle apprit quelque mots en Mamutoï, à se moment et plus tard quand elle le revit. Il était des plus doué, en lui parlant, il l'avait attendrie et dé stressé. Elle avait pour la première fois éprouvée le plaisir du don de la mère. Malgré une légère douleur, qui pour elle n'était pas terrible au vu, des coups qu'elle avait l'habitude de subir, pendant les bagnards, au grand désespoir de sa mère.

A partir de cet instant, Lenneä se rapprocha enfin de sa mère, et des autres femmes de son camp. Mais, elle travailla encore plus dure avec son père, sur le métier de Shurdani. Elle découvrit aussi le plaisir de la chasse. Elle essaya souvent de chassé seul, mais aimé aussi chassé en groupe, surtout pour la taille des bêtes, plus imposantes.
Étrangement, et elle l'avait bien dit à ses amies, que pour elle les cérémonies de la mère, s'apparenter à la chasse. Mais elle ne le dit à personne, les proies se jetaient d'eux-mêmes dans tes griffes et ils étaient insipides. Elle éprouvé bien, du plaisir, mais jamais plus de deux fois avec le même. Quand, elle eu 17 ans, le Père et la Mère du camps qui voyait bien, qu'elle crée des problèmes chez les hommes, en refusant souvent leur avances, et en plus elle les montait les un contre les autres. Ils conseillèrent à Shurdani, d'envoyer sa fille finir son initiation chez un autre Shurdani. Le père de Lenneä, grincha, il n'aima pas qu’ils viennent lui disent que faire concernant sa fille. Mais sa femme, les soutient car elle appréciée elle aussi la femme qu'était devenu sa fille, et voulait la protégé que la convoitise qu’elle suscité. Elle était seulement tristesse, qu’elle n’était pas encore unie et qu'elle ne lui est pas encore donnée de petits-enfants. Shurdani, qui pensait déjà à envoyer Lenneä chez un de ces collègues, fini par céder à leur demande. Lenneä partit avec un messager, pour le camps des lis, qui se trouver à une semaine de marche de son camp. Elle était assez excitée à l’idée de voyager, et de vivre dans un autre camp. Elle enlaça longuement sa mère dans ses bras pour la rassuré, et lui promettre de bien se tenir. Puis elle partit en disant en revoir à son père.

Le voyage ne dura pas longtemps, elle apprit du messager comment chassé et se déplaçant, et comment choisir le meilleur chemin au milieu de la steppe. Cette expérience lui plus, découvrir de nouveau horizon, lui avait toujours plut, quand tout le camp allez à la réunion d’été…

Pendant trois ans, elle fini son initiation sous la direction de la Shurdani qui avait surveillé ses premier rites. Elle se montra forte, pour voyagé dans le monde des esprits, mais aussi pour trouver des réponses aux questions que lui posé les gens. Elle savait aussi, repérait des pistes d'animaux comme nul autre. Elle avait un don, pour marchandé certain, elle acquit pour elle même, une tenue de voyage pour l'hiver en peau de lion des cavernes, un collier de perle de nacre, avec en pendentif, un cristal de roche, transparent. Et elle possédait un bracelet en Lapi-lazuri et en ambre. Sa position au sien de son peuple était déjà très haut, mais avec ses talents multiples, peu d'homme pouvait avoir l'espoir de s'unir avec elle...

Pendant la réunion d'été de ses 20 ans, elle devient une Shurdani, il n'avait encore aucun camps qui n'en manqué pas. Mais, trois Shurdani étaient très vieux, ils avaient déjà un remplaçant, mais le conseil de Ceux Qui Servent la Mère, ne prit aucun risque à la défaveur de ceux qui étaient déjà les futurs remplaçants. (L’un d’eux remplaçais déjà, un des Shurdani souffrant, qui n’avait put faire le voyage) L'influence de son père et que son maître y était pour beaucoup, puisque peu de Shurdani s'opposer à eux deux, le plus souvent, le débat se fessait entre ces deux chamans, et les autres se contentés de prendre partit soit pour l'un soit pour l'autre. Cette fois, tout la Shurdania avait été surprit qu’ils fussent tout deux d’accord.

Cette réunion d'été, aurait du être la belle de sa vie pour Lenneä. Mais un jour après qu'elle eu reçu son tatouage la désignant comme une Shurdani. Elle se promenait avec deux de ses meilleures amies, qui étaient fière de marcher avec une Shurdani, même aussi jeune, et peu différente des autres premiers acolytes. Elle n'était pas vraiment, comme les trois autres plus jeune Shurdani, vraiment le chaman d'un camp et par là même une Shurdani véritablement, mais pour les jeunes femmes ce n'était qu'un détail, qui passera avec le temps.

Elles étaient toutes les trois euphoriques, Lenneä un peu plus que les deux autres. Un groupe de jeunes hommes qui se voulut tentait leur chance avec ses trois jeunes femmes en ages de s'unir, les invitants à les accompagner à une partie de chasse. Lenneä est ses deux amies acceptèrent, ainsi que quatre autres jeunes femmes qui passé par là. La partie de chasse, se passa le plus tranquillement possible. Ils étaient sur les traces d'une harde dans une forêt de conifères. C'était plus une partie de cache-cache que de chasse, mais le but, n'était vraiment la chasse... Le groupe se divisa, Lenneä partit seul avec trois hommes, Deux fils de chef, et un fils d'un important foyer, et d'un tailleur de silex et d'omniscience, une pierre noire d'origine volcanique que les Shurdanoï utilisent comme le silex. Les trois hommes suivirent Lenneä qui avait trouvé une piste. Ils essayèrent à tour de rôle de séduire la jeune femme, qui l'es laissée la séduire... Mais elle continuait à refusée leurs avance. Ils vient en même temps à l'esprit de nos trois jeunes hommes, qu'ils étaient trois contre une, au milieu des bois...



Le reste, fut tragique, les trois hommes ne revient jamais de cette chasse, et Lenneä arriva en larme, les vêtements en piteux états, du sang sur elle. Elle courut jusqu'à sa tente, prit toutes ses affaires, se changea, et s'enfuit de son peuple.
Qui ne retrouva le corps des trois hommes, que bien, plus tard, et comprit enfin, se qui c'était passé.


* Vos Animaux domestiques : Lenneä n'as pas d'animaux domestiques comme beaucoup d'homo sapins sapins de cette époque.

* Vos ennemis : Elle n'est pas rester assez longtemps chez un peuple pour se faire des ennemies.
* Vos personnes de confiance : Idem

* Description physique :

Lenneä est une grande blonde d'1 mètre 90, elle est très musclé pour une femme, 4 ans à voyagé, chassé et survivre, n'as pas était facile tout les jours. Son enfance passé à remonté les cours d'eau, avec les autres enfants de camps, mais aussi à se bagarrée avec, à formé sa silhouette. Elle est aussi ambidextre, un tremblement de terre, lui as brisé un bras. Elle a due apprendre à se servir de ces deux mains. Elle porte toujours un petit objet qui sort de l'ordinaire avec sa tenu. Le plus souvent, c'est un cristaux de roche, de l'ambre. Elle possède un tatouage; un triangle surmonté par deux cercles, représentant la Grande Déesse Mère, signalant son appartenance aux Shurdani, ceux-qui-serve-la-mère.

Elle possède des yeux verts, comme deux émeraudes. Beaucoup d'hommes sont tombé sous son charme, mais peu l'intéresse. Elle coupe le plus souvent ses cheveux, assez cour. Mais les laissent poussés en hiver. Plus d'une fois, les hommes qui l'accueil dans leur peuple, contant de rencontrait un voyageur, la prenait pour un homme. Puis comprenait rapidement leur erreurs, une fois qui avait vu sa poitrine se découpé sur sa silhouette.

Elle porte sur elle, une tenu en lin, décoré avec des coquillages, des perles d'ambres, et même quelques pierre semi-précieuse. Une fourrure de lion, la recouvre en hiver. La richesse de sa position ne fait peu de doute, dans chaque peuple ou elle passe. On se demande à chaque fois, pourquoi son peuple la laissait partir....

* Caractère :

Bien, qu'étant un membre de ceux qui servent la mère, elle est souvent impulsive. Elle est très curieuse, logique, cherche toujours une réponse à tout. Elle est quelque fois un peu arrogante, et manipulatrice. Mais, c'est rare, ou bien elle veux quelque chose, un objet, une faveur, une réponse, mais elle as essuyée un refus. On pourrait dire qu'elle est persévérante, mais elle préfète dire qu'elle est rusé.

Elle as l'esprit ouvert, tant que lui rabat pas les oreilles avec des aprioris sans fondement. Elle aime la nouveauté, le danger, et trouver les réponses à un phénomène important de son monde : Pourquoi, il y a des tremblements de Terre, des éclaires, des têtes-plates,...

Autre point important elle s'est battue assez souvent quand elle était jeune. Elle était peu apprécie par le conseil des mères (Conseil ressemblant au conseil des sœurs des mamutoï) et le conseil des pères était assez contrarié de jugé une jeune fille à la place d'un garçon. Surtout qu'elle mettait souvent à terre ses "victimes".


* Particularité(s) :
Ressemble à Alya, vaguement...
Portent des morceaux d'obsidienne à la place de morceau de silex.
Et souvent confondue avec un homme, de loin.

* Personnage inventé ? Oui
* Totem inventé ? Non
* Avez-vous lu Les Enfants De La Terre ? Oui[/i]
Jeune Chasseur

Jeune ChasseurLenneä
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Inscription: 16 Mars 2010 14:00
Localisation: En voyage, se repose chez les Losadunaï.
Hors-ligne


Messagepar Lenneä » 18 Mars 2010 11:29

J'ai fini... :roll:
Lenneä des Shurdanoï, fille de Isthya et du Shurdani du camps du Séquoia.
Jeune Chasseur

Jeune ChasseurLenneä
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Inscription: 16 Mars 2010 14:00
Localisation: En voyage, se repose chez les Losadunaï.
Hors-ligne


Messagepar Bébé » 20 Mars 2010 13:18

Mazette, c’est toute une biographie ! 8) Tu serais donc de la région qu’on appelle aujourd’hui le Kazakhstan ?

Quand je regarde la carte du monde sur mon set de bureau, je me rends compte que le grand voyage d’Ayla et Jondalar est bien petit…, tout juste les limites de l’Europe occidentale et qu’il reste toute l’étendue de la Russie. À la fin du tome " Le grand voyage ", seul Hochaman a parcouru le continent d’un bout à l’autre . De la Mer sans fin aux Grandes Eaux de l’ouest.

Quand j’ai lu ta bio je me suis dis que tu devrais écrire des histoires. À mon avis c’est déjà fait ou tout du moins tu essaies.
Agis en ton âme et conscience, garde-toi de ton humeur, réfléchis et pose-toi les bonnes questions.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerBébé
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 195
Inscription: 30 Août 2008 23:43
Localisation: En chemin pour retrouver ma mère adoptive.
Hors-ligne


Messagepar Lenneä » 20 Mars 2010 15:44

Le Kazakhstan ?
Un peu prés... mais aussi le sud de la Russie...
entre l'Ukraine et le Kazakhstan.

Mais, peut-être pas tout le Kazakhstan, surtout Nord-est... vu que le sud c'est le territoire du Clan.

Et je n'avais pas vu, mais j'ai écrit pas mal de lignes... c'est vrai. :D
Lenneä des Shurdanoï, fille de Isthya et du Shurdani du camps du Séquoia.
Jeune Chasseur

Jeune ChasseurLenneä
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Inscription: 16 Mars 2010 14:00
Localisation: En voyage, se repose chez les Losadunaï.
Hors-ligne


Messagepar Filonia » 03 Avr 2010 20:27

Très belle description :)
Bienvenue Lenneä ! Tu es la bienvenue chez les Losadunaï quand tu le souhaites, nous sommes toujours friands des grands voyageurs, de leurs coutumes, et surtout de leurs histoires :)
Chasseur

ChasseurFilonia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 91
Inscription: 18 Fév 2010 11:16
Localisation: Avec Daraldi :)
Hors-ligne


Messagepar * Ayla-Soliana * » 13 Avr 2010 23:08

Bienvenue Lenneä je suis impressionnée par ta fiche très détaillée, bravo.
Ayla de la Neuvième Caverne des Zelandonii, Unie à Jondalar, Mère de Jonayla, Naguère du Camp du lion des Mamutoï, Fille du Foyer du Mammouth, Choisie par l'Esprit du Lion des Cavernes, Protégée de l'Ours des Cavernes, Amie des Chevaux Whinney, Rapide, Grise, de Loup et de Lune la petite Auroch.
Grande Guérisseuse Zelandoni

Grande Guérisseuse Zelandoni* Ayla-Soliana *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 488
Inscription: 27 Déc 2005 14:45
Localisation: Avec Jondalar mais je vous dirais pas où ^^
Hors-ligne


Messagepar Lenneä » 14 Avr 2010 15:44

Merci. :oops:

De retour ou de passage, Magnifique Alya
:?:
Lenneä des Shurdanoï, fille de Isthya et du Shurdani du camps du Séquoia.
Jeune Chasseur

Jeune ChasseurLenneä
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Inscription: 16 Mars 2010 14:00
Localisation: En voyage, se repose chez les Losadunaï.
Hors-ligne



 

Revenir vers Propositions de Personnages

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité