*Forum RPG Les Enfants De La Terre*

http://soliana2.oldiblog.com/sites/images/photos/106/realphoto_1063450.gif\

Art et Artisanat

Foyers des Cro-Magnon - Résidence d'Hiver

Modérateurs: Leia, Bébé, Latie-Atlantide

Art et Artisanat

Messagepar Latie-Atlantide » 12 Mars 2006 20:03

Les Mamutoï sont férus de belles Choses. Et sont habiles dans différents domaines…
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


la musique

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 11:28

La musique :

Chaque camp compte un certain nombre de musiciens. Tous les Mamutoï chantent. Certains sont considérés comme plus doués que d’autre. Le chant comporte des « vocalises » sans sens particulier, des mélodies et des couplets chantés… Il peut incorporer des sifflements d’oiseaux. C’est aussi un moyen de communication en créant des couplets sur les autres membres du camp, de rythmer certaines activités, comme la marche…Certains chants servent lors des cérémonies, rappellent les légendes du peuple…

Certains Mamutoï jouent aussi d’un instrument de musique. Des flûtes créées dans des os d’oiseaux, des percussions, créées dans des crânes de Mammouths ou des os de bassin, sur lesquels ils frappent avec divers bois d’animaux, parfois recouvert de peaux pour étouffer certains sons. Leur musique est donc relativement complexe, associant vocalises, paroles, musiques…

On peut chanter ou jouer de la musique en toute occasion, fête, longue soirée d’hivers, cérémonie sacrés, activité normale du camp…

Aux rassemblements d’été, les musiciens et danseurs ont une tente réservée dans laquelle ils peuvent répéter pour certaines cérémonies ou juste se retrouver entre eux. A part eux, seuls les mamuti ont accès à cette tente. C’est aussi dans cet endroit que sont entreposés tous les instruments, costumes et masques qui sont utilisés.
Dernière édition par Latie-Atlantide le 13 Mars 2006 13:00, édité 1 fois.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


La danse

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 12:14

La Danse :

La danse est un moyen d’expression prisé des Mamutoï. Lors des différentes fêtes, accompagné par les musiciens, les mamutoï dansent, seuls en improvisation ou sur certains rythmes avec des pas précis. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont encouragés à participer avec les adultes.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


La sculpture

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 12:16

La sculpture :

Les sculpteurs sont des artistes respectés chez les Mamutoï. Ils représentent les animaux ou la déesse Mère, Mut, mais aucun homme. En effet, on considère que l’objet à l’image de quelqu’un permet de s’approprier son esprit.

Les statuettes à l’image de la mère s’appellent des Muta. Leur visage n’est jamais précis pour les raisons évoquées ci-dessus. Très souvent, elles ont de gros seins et de grosses fesses pour montrer leur féminité, et la vie que donne Mut. D’autres représentations les font ressembler à un oiseau ou à une femme car les oiseaux sont une des formes que peu prendre la mère. Rank en a offerte de semblable à Ayla et Latie.

Les Muta ont diverses fonctions. Lorsqu’un camp quitte sa résidence d’hiver, le mamut place un muta à l’entrée du camp pour le protéger, éloigner les animaux qui pourraient vouloir y entrer. Ainsi placé sous la protection de Mut, aucun voyageur n’osera y entrer sauf s’il est dans une extrême nécessité. Et il remplacera alors tout ce qu’il a utilisé sous peine de subir la colère de Mut. Lorsqu’une enfant devient une femme, on lui donne une Muta, celle-ci la suivra tout au long de sa vie, lors de la cérémonie des premiers rites ou encore pour fonder son foyer.

Différents matériaux peuvent être sculptés. Les mamutoï sculptent surtout l’ivoire car le bois est rare. Ils peuvent aussi sculpter des bois d’animaux.
Dernière édition par Latie-Atlantide le 13 Mars 2006 12:59, édité 1 fois.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


La taille du silex

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 12:58

La taille du Silex :

La taille du silex permet de réaliser différents types d’outils et d’armes : Pointes de sagaies, haches, couteaux, racloir, …

Le plus souvent, les lames obtenues sont emmanchées pour obtenir des outils plus pratique, sagaie ou couteaux…

Pour cet artisanat on utilise des nucléus de silex, bien entendus, mais aussi différents outils comme des galets, les bois ou cornes plus ou moins durs de divers animaux (Rennes, Mégacéros…)

Wymez a découvert qu’une fois « cuit » le silex se taillait beaucoup mieux, ce qui lui permet d’obtenir de long biface de silex rassemblant à des feuilles de lauriers. Certaines des lames qu’il a créées sont si belles qu’aucun Mamutoï n’oserait s’en servir, il maîtrise « l’Art de tailler le silex ».

Les Tailleurs de Silex aussi ont un statu élevé car leur artisanat est indispensable à la survie des hommes.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


Du traitement des peaux à la décoration de vêtements :

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 13:02

Du traitement des peaux à la décoration de vêtements :

Après la chasse, les animaux sont dépecés, les Mamutoï récupèrent alors leur peau pour en faire des fourrures ou du cuir qu’ils pourront utiliser pour faire des vêtements. Les peaux traitées pour devenir du cuir sont plus souples que les fourrures qu’on ne peut traiter que sur l’envers. Les fourrures sont utilisées pour faire des manteaux chauds, des couvertures, des capes, des capuchons…Les peaux de rennes sont considérées comme les meilleures pour le cuir destiné
Pour faire du cuir, la peau de l’animal subit différents traitements. Les poils sont enlevés. La peau est tendue sur un cadre et battue pour l’assouplir. Les Mamutoï conserve également la cervelle de l’animal abattu pour le traitement de la peau.

Différentes techniques sont utilisées pour colorer les peaux. Différentes teintes de rouges (du rouge vif, au rouge brun sombre) sont obtenues en les teignant avec de l’ocre rouge. Pour faire pénétrer la couleur dans la peau on utilise différents corps gras comme de la graisse de mammouth. Si la couleur naturelle de la peau est conservée, le cuir obtenu est jaune pâle à ocre. Le blanc est une couleur sacrée pour les Mamutoï et certain déteigne le secret du blanc. Ceux comme Crozie du foyer de la grue le possède. Afin de décolorer totalement la peau on utilise de l’ammoniac obtenu en conservant les urines.
(Ça c’est de la chimie simple pour ceux que ça intéresse : l’azote organique du corps humain est rejeté sous forme d’urée contenue dans les urines. Cette urée sous l’action de bactéries, ou naturellement avec le temps, se dégrade en azote ammoniacal NH4+. Cette réaction se nomme l’ammonification.)

Après la coloration, les peaux sont découpées suivant l’utilisation ou les vêtements que l’on veut faire. Pour les coudre ensemble, les peaux sont percées par des trous réguliers tous le long de la couture à réaliser. Ensuite, elles sont assemblées par des nerfs séchés d’animaux dont tire des fils. A chaque trou, on fait passer le fil puis on fait des nœuds pour serrer. Le camp du Lion, sur une idée d’Ayla lors de son passage parmi eux a inventé une aiguille à chas, appelée « tire-fil ». Son utilisation facilite beaucoup cette étape.

Une fois les vêtements créés, les Mamutoï les décorent souvent. Les femmes portent souvent des robes, ou des jupes, fendus ou coupées en V. Les hommes portent souvent des jambières et une tunique par-dessus, cette tenue est également portée par les femmes. Les vêtements sont décorés par des motifs de broderies complexes, associant des fils de couleur, des coquillages, des piquants teints de Porc-épic… Plus les motifs sont élaborés, plus cela marque l’habileté de l’artisan et le statu de celui qui porte le vêtement.
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne


La peinture

Messagepar Latie-Atlantide » 13 Mars 2006 13:03

La peinture :

L’environnement des Mamutoï ne comporte pas de cavernes comme dans le Sud-Ouest de la France, où ils pourraient réaliser de grandes fresques. Cependant, ils peignent parfois sur des peaux ou des vélins…
Chasseur Confirmer

Chasseur ConfirmerLatie-Atlantide
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 01 Mars 2006 19:19
Localisation: à Bremen en Allemagne
Hors-ligne



 

Revenir vers le Camp du Lion

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités